✝ Gloom in Bloom IV ✝

02 octobre 2011

Hirschkalb

*
Prayformefucker Fawn Mod
*

Vienne la nuit sonne l'heure, les jours s'en vont, la flemme intersidérale de mettre Kinoglaz à jour demeure.

J'y reviens, cependant, en bien meilleure forme que je ne l'ai quitté. Avant toute chose, on notera quelques nouveautés dans la colonne des liens. J'invite donc mes Deux Pelés et Trois Tondus (on applaudit bien fort mon unique lecteur russe, dont je suis très fière, spaciba tovaritch) à aller visiter et admirer, en premier lieu, le livejournal de la belle Aleks Crément - prix du meilleur nom d'artiste 2011 -, richement et abondamment illustré, hautement fourni en références culturelles diverses, et régulièrement mis à jour, contrairement au mien. Du bonheur! Ensuite, vous pourrez aller faire les connards chez Sam le Viking, Déviant de son état, qui chronique le monde avec force verve et hyperbole ; ça vous changera de l'existencialo-introspectif de par ici. Voilà pour la minute copinage. (J'AURAIS BIEN ANNONCÉ L'OUVERTURE DU NOUVEAU SITE PHOTO DE SY (puisqu'on ne doit plus dire Moondie) MAIS NON, HEIN, BIEN SÛR, TOUJOURS PAS.)

Mué. Enfin. Bref. Wassup? J'ai retrouvé mon alma mater et mes khâmarades de khâlvaire. C'est dur, mais c'est bon. (Dans deux mois je chiale quotidiennement, ne vous en faites pas, on ne se refait pas.) Sur mon khâlot, fièrement brodé en lettres d'or : d'un côté "Venin Intemporel Rouille Universelle Satan" (pour dire la vérité au sujet de l'espèce humaine), de l'autre "Fear No Beer" (pour oublier la susdite vérité). Ce que Faidherbe enseigne, trou-la-lère trou-la-la, ce que Faidherbe enseigne, ailleurs ne s'apprend paaas. J'ai eu mon PERMIS DE CONDUIRE! Et dans deux semaines, si tout se passe comme prévu, je pose pour le projet photo de Michèle ; hâte, hâte.

Aussi? J'ai un copain. *bruit de verre brisé*

Oh, bien sûr, inutile d'annoncer ça sur un ton épique comme si je venais de retrouver ma virginité en rangeant sous mon lit. Je commence à avoir un peu l'habitude d'"avoir un copain"... Ca ne m'empêche pas d'être dubitative.

L'ère du grand frisson amoureux est révolue jusqu'à nouvel ordre (mondial) ; adieu, pureté et noblesse des sentiments, "trop vite salis par le temps et par le sperme"... Après tout, le Faon (ainsi nommera-t-on le jeune impertinent) et moi-même sommes des êtres très différents. Et puis... trois minuscules semaines, quoi. Je ne parlerai pas d'amour, ni d'affection, ni même de désir - le mot le plus juste, quoiqu'incomplet, me paraît être "attirance". "Prédilection". L'envie d'une présence intellectuelle et physique qui n'exige rien de moi. Doucement...

J'ai cette vilaine habitude de manger tous les chocolats du calendrier de l'Avent en trois jours ; une attitude fort peu judicieuse quand on veut approcher un Faon. Laisser les choses "se faire" au lieu de m'y jeter à corps perdu est quelque chose d'assez nouveau et inattendu pour moi. J'ai toujours été comme ça. Il est peut-être temps d'apprendre autre chose. I'll take my hope where I can find it, seems I found it here in you.

Commis par La Deterree à 14:30 - 2 voix inquiétante(s)

DISTANT NOISES OF OTHER VOICES

    Quand t'as commencé à dire "j'ai un copain", j'ai eu peur, genre, j'ai failli faire dans mon...j'ai cru que ton blog allait devenir mièvre-cul-cul-plan-plan. Et puis non même pas. Tu gardes ton humour cynico-poétique et ça me plait.

    A pluche!
    La voix de lulu, 04 octobre 2011 à 13:23
  • En même temps, j'ai été en couple pendant tout le temps où j'ai tenu des blogs jusqu'à il y a six mois, ça ne m'a jamais posé de problème pour écrire, huhu... Merci! ^^
    La voix de La Déterrée, 04 octobre 2011 à 22:51

Bureau des plaintes et récriminations