✝ Gloom in Bloom IV ✝

31 décembre 2011

Débile Douze

*
Skåne [März 2011] - 209
*

"Mon boulot à moi, c'est de trier les cartes de voeux, mais pas n'importe lesquelles, puisqu'ici nous interceptons l'ensemble des lettres d'insultes que les gens s'envoient pour le Nouvel An. Alors c'est une tradition peu connue, mais qui mobilise quand même trois cent personnes sur ce site. Ces injures vous sont adressées par votre famille, par vos amis, par vos proches - c'est vrai que c'est le moment idéal pour vider son sac, pour déverser sa bile - et donc on se pourrit la gueule d'insultes, on se traite d'enculé et caetera, et nous, notre boulot ici, c'est de calmer le jeu. Alors ce qu'on fait, c'est qu'on remplace ces lettres ordurières par des cartes de voeux traditionnelles insignifiantes avec des petits anges, des petits oiseaux et un chalet sous la neige. Donc je répète : derrière chaque carte de voeux traditionnelle que vous recevez chez vous se cache neuf fois sur dix une montagne d'insultes. Bonne année quand même!"

Message à Caractère Informatif

 

L'an dernier, j'ai raté le troisdeuhunbananéééée parce que j'étais crashée dans un semi-coma, quelque part à l'étage, après une monster crise d'angoisse. Et l'année s'est poursuivie comme elle avait commencé : en pédalant dans la semoule.

Je chiale pour la quatrième fois depuis ce matin. Enfin. "Matin". Je me lève en général aux alentours de onze heures, parce que je ne trouve pas le courage de sortir de mon lit plus tôt. Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi misérable. Misérable, médiocre et lâche - découragée à l'idée même de vivre.

Les deux jours que j'ai passé à Cambridge avec Sid pour le concert de The Treatment étaient très, très bien. Je les aime, ces petits cons... Puis il y a eu Noël. Il y a eu cette cuite au grand air avec Sy et la profanation ô combien irrévérencieuse de notre ancien lycée. Il y a eu des retrouvailles avec Ethan après des mois et des mois de séparation. Il y a eu de longues heures de silence et d'inutilité. Et ce soir, le Nouvel An chez le Déviant Atrabilaire, avec les uns et les autres. On sera une petite dizaine. Et je ne me sens pas tout à fait le courage d'y aller. Je vais encore me faire chambrer et j'aurai pas l'énergie de le prendre au second degré, et puis je sens que je vais vomir, faire une C.A., perdre connaissance super tôt, me réveiller quand tout le monde sera parti dormir, me recoucher à l'endroit le moins confortable de l'appart et rentrer chez moi avec la pire gueule de bois de l'histoire de l'humanité (à mon échelle). Résolutions? Pour quoi faire. Projets? À quoi bon. "À quoi bon". Je pense que la phrase "à quoi bon" synthétise l'essence même de ces périodes "sans". Ces périodes pendant lesquelles tout prend une éternité, ou ne se fait pas du tout, parce que le geste le plus insignifiant est une oscillation de plus vers le néant absolu. Et que je m'arrête x fois au milieu de mes exécutions quotidiennes (me brosser les dents, manger un yahourt, monter les escaliers, consulter mes mails) en me demandant "à quoi bon".

J'admire profondément Amanda Palmer pour la force et l'inspiration qu'elle met jusque dans ses morceaux les plus noirs. J'aspire à être la moitié de la femme qu'elle est. Comme la plupart des titres du brillant Who Killed Amanda Palmer, "Another Year" dit tout. Cette espèce de délicatesse du désespoir - l'océan qui naît de la mare, tout ça. Je pense attendre un an de plus - pour abandonner la lutte pour ma vie et contre elle. J'ai bien surmonté 2011. Attendre un an de plus. Toujours attendre. Attendre quoi... Je pense juste que je suis un peu triste de m'apercevoir que je ne suis, finalement, peut-être, pas aussi heureuse que je pensais l'être. Mais bon...


I'm getting smaller by degrees
You said you'd help me disappear
But that could take forever -
I think I'll wait another year
It'll be the best year ever
I think I'll wait another year
Can't we just wait together
You bring the smokes , I'll bring the beer
I think I'll wait another year...

_

Commis par La Deterree à 16:30 - 4 voix inquiétante(s)

DISTANT NOISES OF OTHER VOICES

    Ça y est, tu m'as déprimé aussi. Je crois bien que je vais me saouler ce soir.
    La voix de Sy, 01 janvier 2012 à 18:41
  • Comme si ça avait le moindre intérêt en mon absence!
    La voix de La Déterrée, 02 janvier 2012 à 11:33
  • C'est pas faux.
    La voix de Sy, 02 janvier 2012 à 22:37
  • Salut, j'vais me pendre, tu viens?
    La voix de bluelantern, 07 janvier 2012 à 13:38

Bureau des plaintes et récriminations