✝ Gloom in Bloom IV ✝

08 mars 2011

Mynd you, møøse bites kan be pretti nasti...

*
Sk_ne
*


Good evening earthlings.

Je suis rentrée de Suède, et Dieu que c'était beau. Et frais et souvent désert, morte saison oblige. Et cette langue à la prononciation étrange... J'ai tellement hâte d'y retourner. Et de me baigner dans une mer sur laquelle j'ai vu flotter des blocs de glace, en admirant la côte danoise au loin. Quelques photos sont sur mon Flickr. (Au passage, si quelqu'un connaît une alternative à ce site à la con dont le nombre de photos est limité avec un compte gratuit, je suis preneuse. Même si je sens bien que je vais juste céder et investir dans un compte Pro... Pff.)

Je reprends les cours, sinon avec enthousiasme, du moins avec une certaine bonne volonté. Enfin. Pas trop d'un coup quand même. Je vais essayer de faire mieux (moins pire?) qu'au dernier semestre. Ca me ferait vraiment plaisir, de réussir ça... Je pense aussi publier ici plus souvent. Écrire, même mal, me fait du bien, je m'en rends compte. Et comme gérer un blog est plus facile que gérer ma scolarité, mon alimentation ou le raffermissement de mes quadriceps, commencer par là me semble être un bon début.

Le froid et une heureuse solitude m'ont donné l'occasion d'un peu de réflexion.

J'aimerais m'efforcer d'être moins distante avec ceux qui en valent la peine. C'est vrai. Je ne veux pas les perdre. Et pourtant, Ethan est, parmi mes amis, la seule personne avec qui je discute régulièrement. Sans doute parce qu'après avoir mis des mois à péniblement gagner sa confiance, à ce frêle oiseau mélancolique et misanthrope, j'ai pris l'habitude de me confier à lui, peut-être avec moins d'appréhension qu'au reste du monde. (Moondie ne comptant évidemment pas dans "le reste du monde".)

Je ne veux pas perdre ceux qui comptent. Mais je suis malgré tout la fille qui oublie de répondre aux messages, ou ne donne pas de signe de vie pendant des mois. Ou qui oublie de prendre soin de son chat blessé à la patte. Je suis devenue... froide. Ca a un côté "je parle quand je veux, à qui je veux, vous n'êtes que des accessoires dépendant de ma volonté", ça en impose. Mais non. Je n'aime pas.

Et peut-être que si j'écoutais à nouveau cette empathie dont j'étais, il n'y a pas si longtemps, si fière, je saurais écouter et soutenir dignement ceux que j'aime avant qu'ils ne décident de disparaître dans la nature, tiens. "J'me suis barré de chez moi. Inutile de m'envoyer des messages. Dans une heure j'enlève la carte sim du téléphone. Bonne soirée."

...

Et à présent, où es-tu, love? Elle est opaque, cette nuit glaciale.

_

Commis par La Deterree à 15:30 - 2 voix inquiétante(s)

DISTANT NOISES OF OTHER VOICES

    Flickr c'est bien!

    On m'a offert un compte pro une fois. ^^

    On s'ajoute? http://www.flickr.com/photos/bluelantern/
    La voix de Ludivine, 09 mars 2011 à 09:59
  • Si on me l'offre, pourquoi pas... xD Je t'ai ajoutée, même si je pense en fait finir par virer sur Tumblr.
    La voix de La Déterrée, 09 mars 2011 à 15:16

Bureau des plaintes et récriminations